Teleinfo 2.0 (Partie 1)

Rédigé par guiguid Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : aucun

Nous aborderons ici, la réalisation d'une interface Teleinfo pour les compteurs ENEDIS en France , dit " Anciens Électroniques " et "Linky"

 

Teleinfo pour compteur Linky (ENEDIS) et les anciens compteurs dotés de la TIC  

Couche de transport Physique

Le premier obstacle lorsque l'on veut récupérer les données teleinfo, c'est la connexion physique.
Ce n'est pas les montages qui manquent sur le net, mais ils sont soit pas trop fiables, soit complexes, soit avec des composants plutôt exotiques. Voyons comment on pourrait simplifier tout cela.

Le §5.1.2 de le note ENEDIS MOI-CPT-54E [1], nous dit qu'une isolation galvanique est présente sur le compteur. Toutefois, il est demandé une isolation galvanique coté récepteur (nous) afin d'éviter la circulation de courants entre récepteurs.

Les bornes de connexion du bus d'information consommateur font l’objet d’un isolement galvanique de l'électronique d'émission à l'intérieur des compteurs. L'électronique interne des appareils récepteurs fait l’objet d’un isolement galvanique du bus pour permettre le raccordement simultané de plusieurs récepteurs sur un même bus. L'objet de cette prescription est d'éviter les transits de courants de mode commun entre récepteurs.  

On en déduit donc que tous les récepteurs vendus dans le commerce respectent cette prescription. Donc, notre montage pourrait ne pas la respecter tant qu'il est le seul à le faire ! Vous ne risquez pas de détruire la borne teleinfo du compteur, ce même document nous dit qu'elle résiste aux cours-circuit ainsi qu'à la connexion directe du 220 volt !

On vient de se passer d'optocoupleurs ! En effet, les montages que l'on trouve sur internet fond tous intervenir un optocoupleur avec plus ou moins de succès car en plus de l'isolation, ils servent aussi de démodulation de la porteuse à 50kHz, avec toutes les variantes d'optocoupleurs : lent à simple redressement mais cher et moins facilement disponible, optocoupleurs bon marché mais plus rapide qui nécessitent un double redressement et un transistor.

Pour nous : exit le problème du choix de l'optocoupleur, mais le soft devra faire de la démodulation @50kHz.

Le schéma se simplifie au maximum. Sa fonction ce limitant donc à mettre la sortie téléinfo à un signal directement compatible avec l'entrée de m'importe quel microcontrôleur (0, 3.3V ou 5V) en respectant l'impédance imposée par [1].

Le redressement d'une demi alternance écrêtée à 2.6V fera l'affaire.

Ce qui donne le schéma suivant :

Les 2 LED rouges pouvant être remplacées par une led Blanche (ou bleue), ou une diode Zener de 3.3V (attention au sens)

Et voici le résultat : un signal 50kHz bien propre compatible toutes GPIO 0v-3.3V et 0v-5V ( Arduino, ESP, RaspberryPI) avec 4 composants de bases disponibles dans tous les fonds de terroirs et pour moins de 1€ !

Dans un futur article, on verra comment

  • démoduler le signal de façon à obtenir le protocole teleinfo @1200 7P1 qui est nativement compris par quelques systèmes domotiques ( Domoticz pour n'en citer qu'un)
  • Convertir en JSON @115200 8N1 bien plus classique et directement sur port USB !

 


 

[1] : https://www.enedis.fr/sites/default/files/Enedis-NOI-CPT_54E.pdf

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot vztdg ?

Fil RSS des commentaires de cet article